Wax a wonderful world ?

Et si nous parlions de mode africaine puisqu’elle se fait aujourd’hui de plus en plus présente et estimée ?

Plus que les stylistes africains que nous connaissons mal bien qu’ils commencent à émerger, ce sont surtout les différentes étoffes aux couleurs éclatantes que nous retenons spontanément.

Justement, les 8 et 10 juillet 2017, c’est le salon Wax a Wonderful World, qui se monte à Paris, cette année, entendez le Monde merveilleux du Wax à l’adresse 4 rue d’Uzès à Paris – 2e.

Pendant ces deux jours, s’articulent animations, défilés, expositions et shopping bien entendu !

Le Wax

nothing-but-the-wax-turbans-roses-ulule.ww3uFgshQYiB.png

Image empruntée à Nothing but the wax qui célèbre la culture africaine : http://nothingbutthewax.com/

Le wax est un tissu imprimé à la cire selon des techniques qui s’inspirent du batik javanais. C’est à dire que l’artisan passe à la cire les parties qui doivent être réservées lors de la teinture.

Ce sont néanmoins, non les Africains, mais les colons britanniques et, surtout, néerlandais qui sont à l’origine de l’industrie du wax car ils cherchaient à obtenir l’équivalent des batiks à moindre coût.

S’ils n’ont guère réussi d’abord dans leur entreprise commerciale en Occident, le wax s’est cependant bien implanté en Afrique au point de finir par la représenter,  souvent au dépens des tissus traditionnels africains comme le kente, puisque c’est le Néerlandais Vlisco qui en produit la majorité, qu’il importe surtout en Afrique, même s’il existe aussi un wax africain, et un peu de wax anglais.

L’un des points forts du Wax est la grande variété de ses motifs colorés, auxquels les Africains ont prêté leur goût des couleurs et du symbolisme.

Davantage d’infos sur le wax sur le site de Blake

Le Kente

Kita-Kente-tissu-traditionnel-ghana-cote-divoire-african-clothes.jpg

illustrations empruntées sur le site d’Afroculture

Le plus connu des véritables textiles africains dont l’origine puise dans des traditions artisanales  ancestrales datant du XIIe siècle, est le kente qui résulte d’un assemblage de bandes tissées en coton, parfois aussi en soie, utilisé essentiellement pour confectionner les vêtements de prestige (pagne kita) dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, Ghana, Côte d’Ivoire.

Chacune des couleurs est utilisée non seulement pour la richesse de sa nuance mais aussi pour ce qu’elle représente. Il en est de même pour chacun des motifs géométriques de base.

En ce qui concerne les couleurs, et selon le site http://www.pagnifik.com/

Signification symbolique des couleurs
  • noir: maturité, énergie spirituelle
  • bleu: paix, harmonie, amour
  • vert: végétation, récolte, croissance, renouveau spirituel
  • marron: couleur de la « mère terre », associée à la guérison
  • rose: associée à la femme, essence de vie
  • violet: associée à la féminité
  • argent: sérénité, pureté, joie
  • blanc: purification, sanctification
  • or: royauté, haut statut, gloire, pureté spirituelle
  • jaune: préciosité, royauté, santé, fertilité

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s